Vitrine Technologique

Vitrine Technologique

Réalisée grâce au concours actif de La Casemate et des acteurs de la recherche, la vitrine technologique met en scène et valorise des projets innovants issus des laboratoires de recherche régionaux. Elle témoigne de la vitalité de la recherche régionale, de sa pluridisciplinarité et de sa présence dans les domaines porteurs d’innovation.

Les 10 projets sélectionnés en 2021 sur la thématique « Inventons le monde d’après » sont :

TERRIFLUX

La transition vers une économie bas carbone fait apparaître de nouveaux besoins sur la connaissance des filières de production : qui produit quoi ? Qui consomme quoi ? Avec quels impacts socioéconomiques et environnementaux ? D’où viennent les approvisionnements ? etc. La start-up TerriFlux dresse à partir d’une méthodologie de réconciliation des données, dite AF-Filières, une cartographie des flux de matières, filière par filière, et les représente par des diagrammes de flux synthétiques (diagrammes de Sankey). L’objectif est d’aider les territoires à mieux comptabiliser leurs flux de matières en fonction des usages, des ressources, des approvisionnements, et in fine, favoriser l’économie circulaire à l’échelle territoriale.

Partenaires : Groupe INRIA / TerriFlux, Grenoble-Alpes Métropole/CREG/UGA, AURA-EE (plateforme TerriStory)

CAELI ÉNERGIE

Caeli Énergie est spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de climatisation bas carbone (forte efficacité énergétique, faible impact environnemental). Cette solution s’appuie sur l’optimisation d’un procédé thermodynamique évaporatif et sur le développement d’un échangeur de chaleur et de masse haute performance. Le changement d’état liquide gazeux requiert de l’énergie ; la production de froid est assurée par évaporation d’eau. L’innovation réside dans les performances thermiques et énergétiques – respectivement 60 % et 20 % meilleure que la concurrence technologique – tout en étant 4 fois plus compact

Partenaires : Locie (CNRS / Université Savoie Mont-Blanc), CSTB Lab, Linksium, Tenerrdis, groupe VINCI, Réseau Entreprendre Isère

DIAMFAB

La technologie DIAMFAB se positionne comme la solution pour répondre aux enjeux de transition énergétique, pour lesquels l’énergie électrique est de plus en plus sollicitée. Le diamant est considéré comme le semi-conducteur ultime, surpassant les performances de tous les matériaux actuellement sur le marché. Grâce à son savoir-faire unique en croissance de diamant, DIAMFAB développe une solution clé en main (matériau + procédé) pour les fonderies qui souhaitent produire des composants semi-conducteurs en diamant en lieu et place du silicium pour gagner en efficacité énergétique et en compacité.

Partenaires : Institut Néel (CNRS), BPI France, Linksium, Minalogic

H-LINK

Quel avenir pour le cuivre ou la fibre optique ? H-Link est le premier système capable de transmettre avec un même composant intégré des ondes radiofréquences aussi bien dans l’air que de manière guidée à l’intérieur d’une fibre plastique. Cette technologie hybride peu coûteuse viendra remplacer le cuivre et la fibre optique dans certaines applications nécessitant plus de robustesse et de légèreté. Cette technologie présente de nombreux avantages comme la faible sensibilité aux bruits électromagnétiques, et surtout du haut débit à courte distance avec des latences faibles  et une consommation énergétique ultra basse.  Conçu au départ pour la robotique,  ce système est robuste aux vibrations, H-Link répond aux besoins de l’automobile et de l’aéronautique, mais aussi des data centers et autres infrastructures de télécommunication. Les futurs composants RF développés au sein des équipes du CEA-Leti permettent d’envisager dans un proche avenir des débits allant jusqu’à 100 Gbs/s sur 10 mètres !

Partenaires : CEA-Leti, Radiall, STMicroelectronics, IMS

IMAGO FLUIDICS

Les laboratoires sur puce permettent de miniaturiser, d’automatiser, d’accélérer et d’améliorer de nombreux procédés utilisant de petites quantités de fluides, notamment dans le secteur biomédical. IMagO Fluidics (Intelligent Magnetic Object for Fluidics) propose une solution permettant de simplifier la gestion de ces fluides grâce à un système intégrant une pompe brevetée : la MAGgot pompe. Grâce à un champ magnétique, cette micro-pompe péristaltique de précision, actionnable à distance, sans connectique garantit une simplicité de design et d’utilisation. Ce dispositif est réalisé de façon personnalisée, en fonction d’une demande précise. Les domaines d’application sont vastes : diagnostic, culture cellulaire, organes sur puce, médecine personnalisée…

Partenaires : Institut Néel (CNRS), Linksium

LUCIOL

LUCIOL est un prototype développé sur la base d’un spectrofluorimètre miniaturisé avec pour objectif de détecter et quantifier les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) directement dans les sols pollués. Grâce à une technologie LIF et le développement de modèles spécifiques, LUCIOL permet d’estimer rapidement la présence de polluants dans le sol. Le déploiement sur le terrain de cette technologie permet de réduire le temps et le coût des analyses et d’augmenter la résolution spatiale des diagnostics. Facilement adaptable, LUCIOL peut également être appliquée à la détection de microplastiques en milieu aqueux ou encore d’uranium en phase minérale dans un contexte archéologique.

Partenaires : SpecSolE, laboratoire commun ENVISOL – EDYTEM (CNRS / Université Savoie Mont-Blanc), Axelera

RISQID

RISQID, un projet innovant développé par la PME Géolithe, adapte la technologie de tags (ou « puces »)
RFID (Radio Frequency Identification) pour la surveillance de glissements de terrains et blocs rocheux
en falaise. Le principe : installer des tags directement sur le site concerné afin de mesurer ses
déplacements. La puce est alimentée à distance par l’onde radio d’un interrogateur, qu’elle renvoie en
écho pour communiquer des données sans fil. La technologie RISQID assure ainsi une surveillance
continue, dont la mise en place est simple et peu consommatrice d’énergie. À terme, ces technologies
pourraient s’appliquer également à la surveillance de structures de génie civil, comme les ouvrages d’art.

Partenaires : Laboratoire ISTerre (UGA / CNRS / IRD / USMB / UGE), LCIS (Grenoble INP,
UGA), Laboratoire commun Geo3iLab (ISTerre / Géolithe), Geolithe Innov

SERENE-IOT

Le projet SERENE-IoT réunit 3 pays (France, Allemagne, Espagne) autour de dispositifs médicaux connectés destinés à répondre aux besoins des patients suivis à distance par des professionnels de santé. Le consortium local grenoblois travaille plus particulièrement sur un module IoT développé par Maatel concernant des pompes à nutrition connectées, qui pourront également être appliquées à la prévention d’infections post-opératoires. Serene – IoT est l’acronyme de « Secured & EneRgy Efficient health-carE solutions using IoT technologies » vise à développer des services de soins et d’outils de diagnostic connectés de haute qualité, basés sur l’utilisation d‘équipements médicaux intelligents (Smart Healthcare Device) afin de répondre aux nouveaux challenges du milieu hospitalier.

Partenaires : CHU Grenoble Alpes, CEA, LCIS (UGA, Grenoble INP), Fresenius Kabi, Maatel, Medtronic, Orange Labs, STMicroelectronics

TESTNPASS

TestNpass est un test diagnostic numérique à usage unique et autonome, permettant le dépistage sur le terrain de personnes porteuses du virus SARS-CoV-2. Ce test est couplé à un pass sanitaire numérique caractérisé par un objet physique détachable du test et consultable par la technologie sans contact des smartphones. Le biocapteur est constitué de graphène fonctionnalisé couplé sans pile à une application smartphone. Ce test de diagnostic rapide de terrain est destiné à la sécurisation sanitaire de lieux sensibles, tel que les aéroports, les croisières, les lieux de rassemblement, les lieux de spectacle, les hôpitaux et services publics prioritaires.

Partenaires : Institut Néel (CNRS), Grapheal, Biopolis, Linksium

X-AR

X-AR est un ensemble d’outils (regroupant logiciels et services) dont l’objectif est de créer et déployer des applications d’assistance interactive pour le milieu industriel (formation, contrôle qualité, aide à l’assemblage, communication, …). Selon le contexte d’usage et les contraintes sur le terrain, cette assistance se fait en Réalité Augmentée / Réalité Virtuelle, sur dispositif mobile ou encore sur un PC classique, avec possibilité de projeter de contenus numériques directement dans l’environnement réel. Des données d’usage peuvent également être exploitées, p.ex. pour suivre le progrès d’un apprenant.

Partenaires : G-SCOP (UGA, Grenoble INP, CNRS), Linksium

 

Inscrivez-vous au Forum 5i pour échanger avec les porteurs de ces projets innovants !
Inscriptions sur : http://forum5i-2021.insight-outside.fr/